archive.php

Louer une thermopompe ? Vous vous demandez quelle est l’utilité de louer au lieu d’acheter? Cet article vous éclairera à ce sujet et vous aidera à prendre une décision éclairée, adaptée à vos besoins.

Alliez confort et paix de l’esprit

En louant votre thermopompe, vous évitez les dépenses imprévues. Vous bénéficiez de votre thermopompe immédiatement, tout en ayant un montant fixe par mois à payer, qui s’intègre facilement au budget.

Qu’est-ce qui est inclus à la location ? L’installation, l’entretien tous les trois ans, et le remplacement de votre appareil s’il ne fonctionne plus au bout de 12 ans.

De plus, en cas de bris, votre thermopompe sera réparée sans frais.

Des thermopompes reconnues et efficaces

Les thermopompes offertes par HydroSolution sont de marque Fujitsu. Les appareils Fujitsu sont performants, durables et de qualité.

Les deux modèles offerts sont muraux et sont disponibles en 9000, 12 000, 18 000 et 24 000 Btu/h.


Dans la série Confort, les modèles Fujitsu RL2 et RLB sont offerts à partir de 44,99 $ par mois et offrent les avantages suivants :

Plusieurs préfèrent la thermopompe aux plinthes électriques. En effet, une thermopompe de qualité est synonyme de confort accru et d’économies.

Service professionnel

L’installation, la maintenance et les réparations sont effectuées par les partenaires d’HydroSolution.

Ces partenaires, comme Entreprises MST, sont des spécialistes en climatisation et chauffage. Leurs techniciens comprennent des frigoristes et électriciens certifiés. L’installation de votre appareil est faite selon les normes rigoureuses du manufacturier, pour une performance optimale.

Des garanties à toute épreuve

De base, les thermopompes Fujitsu ont une garantie de 12 ans sur les pièces et 10 ans sur la main-d’œuvre. Par contre, en optant pour la location, toute réparation se retrouve à être sans frais pour vous.

Chaque trois ans, une inspection est faite, de même qu’un entretien préventif. Lors de cet entretien, les filtres sont nettoyés en profondeur, de même que l’unité extérieure. Une fois de plus, ces entretiens sont sans frais.

Le contrat de location dure 12 ans. Au cours de la 12e année de vie de votre thermopompe, un technicien fera une inspection de l’unité extérieure pour déterminer si votre appareil doit être remplacé. Si tel est le cas, il sera remplacé sans frais.

Et si vous êtes locataire ?

Si vous n’êtes pas propriétaire de votre demeure, mais aimeriez bénéficier du confort et des économies qu’une thermopompe apporte, est-il possible d’en louer une ?

Oui, c’est possible, mais vous devez vous entendre avec votre propriétaire au préalable et avoir son autorisation, car si vous quittez le logement, il devient responsable du paiement de la location de thermopompe.

Les BTU

Qu’est-ce qu’un BTU ? Le BTU est une unité de mesure de l’énergie.

Comment déterminer le nombre de BTU nécessaires pour le fonctionnement optimal de votre thermopompe ? Calculez la superficie (longueur x largeur) de l’espace que vous voulez chauffer ou climatiser. Cela peut être une pièce ou même un étage si votre demeure est à aire ouverte. Multipliez votre total par 10, puis arrondissez au nombre supérieur.

Par exemple :

28 pi x 40 pi = 1120 pi2

1120 x 10 = 11 200

11 200 arrondi = 12 000

Nombre de BTU requis = 12 000

La règle générale est de 12 000 BTU par 1000 pi2

L’importance de déterminer le nombre de BTU adéquat pour votre maison

Certains pourraient penser qu’en prenant l’appareil le plus puissant, ils sont certains de pouvoir amplement climatiser et chauffer leur demeure. Sauf qu’il y a certains points à prendre en considération.

Plus l’appareil est puissant, plus il est dispendieux, que ce soit à la location ou à l’achat.

Un appareil trop puissant sera constamment en arrêt et redémarrage, ce qui causera une usure prématurée de votre système et réduira sa durée de vie.

En mode climatisation, une thermopompe assèche l’air tout en la climatisant. Par contre, avec un système trop puissant, l’air sera climatisé en un clin d’œil, mais l’appareil n’aura pas eu le temps d’assécher l’air. Vous aurez pour résultat un air ambiant froid et humide, qui est tout à l’opposé du confort.

Une petite subvention avec ça ?

Les modèles de la série Performance sont admissibles à une subvention du gouvernement. Pour plus d’information sur les programmes offerts, visitez le site transitionenergetique.gouv.qc.ca.

Faites confiance à HydroSolution

Depuis plusieurs années maintenant, HydroSolution offre le service de location de chauffe-eau. Souhaitant agrandir la gamme de services offerts, HydroSolution a ajouté les thermopompes aux produits qu’elle offre.

Présentement, les services d’HydroSolution sont offerts dans les régions de Montréal, Québec, Gatineau, la Montérégie, la Mauricie, l’Estrie, Rimouski et Saguenay.

HydroSolution est à votre service sept jours sur sept. Un centre d’appel est disponible sept jours par semaine de 9 h à 17 h pour vous aider avec toute question ou problème.

La location de thermopompe vous évite de contracter une dette. De plus, vous avez l’assurance que vous n’aurez aucune dépense inattendue si un bris se produit.

HydroSolution, en partenariat avec des compagnies de confiance comme MST, vous offre la paix de l’esprit avec un service clé en main.

Que ce soit pour vous climatiser ou vous chauffer, une thermopompe rendra votre maison confortable et augmentera son efficacité énergétique. Mais pour que votre thermopompe fonctionne de façon optimale et vous apporte des économies, elle doit avoir la puissance adéquate.

Comment déterminer le nombre de BTU nécessaires pour votre demeure ? Cet article répond à cette question.

L’importance d’avoir la puissance adéquate

Pourquoi est-ce important de calculer la puissance nécessaire pour votre demeure avant d’acheter une thermopompe  ?

Personne ne veut avoir un appareil trop peu puissant. L’appareil ne réussira pas à climatiser ou chauffer votre demeure adéquatement, et il sera sollicité sans arrêt, ce qui diminuera sa durée de vie et augmentera son coût à l’utilisation.

Mais qu’en est-il d’un appareil trop puissant ? Il aura amplement la capacité de chauffer et climatiser votre demeure. Où est le problème ?

Premièrement, plus une thermopompe est puissante, plus elle est dispendieuse à l’achat. Donc en acquérant un appareil trop puissant, vous payez trop cher pour rien.

Deuxièmement, lorsqu’une thermopompe est en mode climatisation, elle assèche l’air de votre maison tout en la refroidissant. Un appareil trop puissant refroidira l’air ambiant en un temps record, par contre, il n’aura pas le temps d’assécher l’air. Le résultat ? Un air froid et humide, des plus inconfortables.

Troisièmement, un système de thermopompe trop puissant est constamment en arrêt et redémarrage, ce qui cause une usure prématurée et une durée de vie plus courte.

Avoir une thermopompe de la puissance adéquate vous apporte économies et confort. Le site de Legault-Dubois offre une vidéo explicative très intéressante sur le sujet.

Comment déterminer la puissance de votre appareil ?

Au Canada, les besoins en chauffage sont plus élevés que les besoins en climatisation. Comme vous ne voulez pas vous retrouver avec un appareil trop puissant, incapable de déshumidifier l’air l’été, il faut calculer les besoins en BTU selon les besoins de climatisation. De plus, l’efficacité d’une thermopompe diminue à mesure que la température extérieure baisse, donc essayer de combler tous ses besoins de chauffages avec une thermopompe ne serait pas économique.

Ressources naturelles Canada dit qu’il faut combler 125 % des besoins de climatisation pour déterminer la puissance de sa thermopompe. Cela veut dire que si vous calculez qu’il vous faut 20 000 BTU pour climatiser votre demeure, en installant une thermopompe de 25 000 BTU, vos besoins en climatisation sont comblés, et la charge en mode chauffage est assurée entre 80 % et 90 %. La différence peut être comblée par des plinthes électriques ou tout autre système de chauffage. C’est la meilleure combinaison possible côté rendement et coûts.

Toujours selon Ressources Naturelles Canada (RNCan), pour déterminer la puissance de thermopompe requise, il faut utiliser la norme CSA-F280-FM90 : Détermination de la puissance requise des appareils de chauffage et de refroidissement résidentiels.

En suivant cette norme, plusieurs facteurs sont pris en considération pour déterminer combien de chaleur le bâtiment perd en hiver et combien de chaleur il gagne en été. Ces facteurs comprennent, mais ne se limitent pas à : la superficie, le degré d’isolation, le niveau d’ensoleillement et les fuites d’air.

Des règles générales pour un calcul approximatif

Comme expliqué précédemment, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour déterminer la puissance exacte de votre thermopompe, mais certaines règles générales peuvent vous guider pour trouver la puissance approximative nécessaire.

Pour une thermopompe ou climatiseur mural, c’est environ 1000 BTU par 100 pieds carrés. Donc pour une surface de 1000 à 1200 pi2, votre thermopompe serait d’environ 12 000 BTU.

Pour la même surface, si l’espace est restreint, la puissance peut être diminuée à 9 000 BTU. Par contre, si l’espace est à aire ouverte, qu’il y a beaucoup de fenêtres ou que le plafond est haut, la puissance peut être augmentée jusqu’à 15 000 BTU.

La thermopompe murale monosplit, c’est-à-dire qui ne comporte qu’une seule unité intérieure située dans la pièce principale, est idéale pour les habitations à aire ouverte. Sa puissance varie généralement entre 9 000 et 18 000 BTU.

La thermopompe murale multizone, qui comporte plusieurs unités intérieures, est conseillée pour les habitations à plusieurs étages ou à pièces fermées. Sa puissance se situe habituellement entre 18 000 et 36 000 BTU.

Les thermopompes centrales sont mesurées en tonne de climatisation, où une tonne équivaut à 12 000 BTU. Il faut calculer environ une tonne par 750 pi2. Donc pour une maison d’environ 1500 pi2 (excluant le sous-sol et le garage), il faut une thermopompe d’au moins 2 tonnes, et peut-être même 2,5 tonnes s’il y a beaucoup de fenestrations ou une mauvaise isolation.

Les thermopompes centrales sont normalement installées dans des maisons ayant déjà des conduits d’air. Leur puissance varie généralement entre 24 000 et 60 000 BTU.

D’autres critères qui vous permettent de mesurer l’efficacité des thermopompes sont le SEER et le HSPF.

Vérifiez si votre appareil fait l’objet d’une subvention

Certains programmes gouvernementaux offrent des subventions lors de l’achat et de l’installation de thermopompes éligibles.

Les subventions accordées dépendent de la puissance de votre thermopompe. Pour chaque millier de BTU de chauffage à -8 °C, vous recevez une aide financière de 50 $. Donc pour une thermopompe de 10 000 BTU/h à -8 °C, vous recevez 500 $, et 1000 $ pour un appareil de 20 000 BTU/h.

Ces subventions sont disponibles à travers le programme Rénoclimat de Transition énergétique Québec et à travers le programme Thermopompes Efficaces d’Hydro Québec. Le programme Novoclimat offre aussi une subvention au premier propriétaire d’une maison neuve homologuée Novoclimat lorsqu’une thermopompe éligible y est installée.

Demandez aux entrepreneurs spécialisés

Puisqu’il existe tellement de facteurs pouvant influer la puissance requise d’une thermopompe, vaut mieux faire appel à des professionnels pour vous assurer d’avoir une thermopompe qui répond adéquatement à vos besoins en matière de climatisation et de chauffage.

Ces entrepreneurs spécialisés ont les compétences requises pour évaluer les besoins en climatisation et en chauffage de votre demeure.

Chez MST, lors d’une première visite, nos techniciens évaluent, entre autres, la superficie de votre maison, le nombre d’étages, la hauteur des plafonds et le niveau d’isolation. Tous ces facteurs nous permettent de vous conseiller sur l’appareil le mieux adapté à votre demeure, et de vous aider à faire un choix éclairé.

En faisant affaire avec MST, vous aurez une thermopompe de qualité adaptée à vos besoins et installée selon les normes strictes du fabricant. Le résultat ? Votre thermopompe aura une longue durée de vie et vous fournira un rendement optimal, ce qui vous apportera une tranquillité d’esprit dans le plus grand des conforts.

Les thermopompes multizones vous apportent le meilleur de deux mondes : le confort des systèmes centraux avec le contrôle et la performance des systèmes muraux.

Comment la thermopompe multizone fonctionne-t-elle ? Qu’est-ce qui fait d’elle le modèle à avoir ?

Qu’est-ce que la thermopompe multizone ?

Le système multizone se compose d’une unité extérieure, et de plusieurs unités intérieures.

Chaque unité intérieure est adaptée à la configuration de la pièce où elle se trouve, pour un confort optimal.

Plusieurs modèles d’unités intérieures peuvent être combinés dans la même résidence pour mieux répondre aux besoins de chauffage et de climatisation.

Aucun conduit de ventilation n’est nécessaire. La thermopompe multizone s’installe en moins d’une journée.

Les températures de chaque unité intérieure se règlent de façon indépendante, donc chaque zone peut avoir sa température idéale.

Les avantages de la thermopompe multizone

Technologie. La thermopompe multizone utilise la technologie Inverter pour moduler les niveaux de puissance au besoin. La technologie Inverter fonctionne un peu comme une ampoule à intensité réglable. Le système atteint rapidement la température désirée, puis module sa consommation d’énergie pour simplement maintenir la température.

Économie de coûts. Grâce à la technologie Inverter, l’économie de coûts est considérable. N’ayant pas de pointe dans sa consommation d’énergie, le système fonctionne la plupart du temps à 50 % ou moins de sa capacité maximale, pour le plus grand bonheur de votre portefeuille.

Silencieux. La thermopompe multizone permet de vous offrir un confort silencieux. Elle est jusqu’à 40 % plus silencieuse que les systèmes de thermopompe centrale conventionnelle.

Capacité de chauffage. La capacité de chauffage de la thermopompe multizone est améliorée grâce à un grand échangeur de chaleur et un compresseur à haute capacité.

Garantie. La thermopompe multizone Fujitsu haute performance vous offre une garantie complète de 10 ans, pièces et main-d’œuvre.

Les diverses unités intérieures

Lorsque vous optez pour la thermopompe multizone, vous pouvez avoir jusqu’à quatre unités intérieures différentes, ou quatre zones.

Le type d’unité intérieure peut varier d’une zone à l’autre, selon la configuration de la résidence et les besoins ciblés.

Plafonnier. Les unités intérieures de type plafonnier à cassette s’installent facilement dans une tuile de plafond standard. Leurs caractéristiques sont :

Mural. Les unités intérieures murales s’installent dans le haut d’un mur. Leurs caractéristiques sont :

Consoles au plancher. Les unités intérieures au plancher sont installées au bas des murs. Leurs caractéristiques sont :

Encastrables. Les unités intérieures encastrables sont encastrées au mur ou au plafond. Leurs caractéristiques sont les suivantes :

Optez pour la multizone, optez pour le confort

En choisissant un système de thermopompe multizone, vous adoptez un système flexible, qui vous apportera un confort accru et des économies d’énergie au-delà de vos attentes.

Assurez-vous que votre système soit admissible aux programmes de subvention Hydro-Québec ou Rénoclimat.

Vous n’êtes pas convaincu que la multizone est le système idéal pour votre résidence. Contactez MST. Nos spécialistes se feront un plaisir d’analyser vos besoins et de vous conseiller le système de thermopompe le mieux adapté à votre demeure.

Qu’est-ce que le EER, le SEER, le HSPF et le COP ont en commun ?

Ce sont tous des mesures de performance d’efficacité énergétique utilisées sur les thermopompes.

Mais que veulent dire ces acronymes ? Comment faire pour les calculer ? Pourquoi est-ce important de les comprendre ? Cet article répondra à vos questions.

Qu’est-ce que le EER ?

Commençons par le EER. Le EER (Energy Efficiency Ratio) ou TRÉ (taux de rendement énergétique), en français, est un ratio d’efficacité énergétique pour les climatiseurs ou les thermopompes en mode climatisation.

Que veut dire SEER ?

Le SEER (Seasonal Energy Efficiency Ratio), se traduit en français par TRÉS (Taux de rendement énergétique saisonnier). C’est le ratio entre la performance de refroidissement (en BTU/h) de l’appareil et l’énergie consommée (en Watt/h). Il représente la performance globale d’un appareil pour une saison climatique typique pour une région donnée.

Qu’en est-il du COP ?

Le COP (coefficient de performance) est l’équivalent du EER, mais pour le chauffage. C’est un ratio de consommation d’énergie, versus la quantité de chaleur produite par un système de chauffage donné, comme la thermopompe.

Et si nous parlions du HSPF ?

Parlons, pour finir, du HSPF (Heating Seasonal Performance Factor). En français, cela se traduit par FRSC (Facteur de rendement saisonnier en chauffage). C’est l’efficacité énergétique de l’appareil pour une saison de chauffage.

Que faire avec tous ces chiffres et acronymes ?

Ces ratios existent pour vous aider à faire un choix judicieux en matière de climatiseurs ou d’appareils de chauffage. Pour vous aider, ce convertisseur vous permet de convertir le EER en COP et en SEER, et vice versa.

Le nombre de BTU (British Thermal Unit) est aussi un facteur important à prendre en ligne de compte.

Au Québec, puisque la saison froide est beaucoup plus longue que la saison estivale, il est important que votre appareil ait un HSPF élevé.

Pour vous assurer de choisir le système de climatisation et de chauffage le mieux adapté à votre demeure, contactez MST.

Nos techniciens prennent plusieurs facteurs en considération pour vous suggérer les modèles de thermopompes les plus appropriés, adaptés selon vos besoins.

Nous effectuons l’installation de votre appareil selon les normes strictes du fabricant. Votre confort est notre priorité.

Qui n’aime pas économiser sur sa facture ? Que vous soyez sur un budget limité ou en moyens, tout le monde souhaite faire des économies. Savez-vous qu’il existe des programmes de subventions pour l’achat et l’installation d’une thermopompe dans votre résidence ? Il s’agit de :

Voici un aperçu de ces programmes.

Qu’est-ce que le programme Thermopompes efficaces d’Hydro-Québec ?

Ce programme donne une subvention lors de l’installation ou du remplacement d’une thermopompe admissible. L’aide financière allouée varie selon la puissance de la thermopompe. Vous recevez 50 $ pour chaque millier de BTU de chauffage à -8 °C.

Vous trouverez les critères d’admissibilité au programme dans le guide du participant.

Demande d’aide financière Hydro-Québec.

Comment fonctionne le programme Chauffez Vert ?

Une subvention est offerte lors du remplacement d’un système de chauffage central au mazout ou au propane par un système utilisant une énergie renouvelable, tel que l’électricité. L’aide financière de Chauffez Vert peut aller jusqu’à 1275 $.

Consultez le guide du participant pour connaître les critères d’admissibilité.

Marche à suivre pour obtenir l’aide financière de Chauffez Vert.

Un survol du programme de subvention Rénoclimat

Rénoclimat est un programme provincial qui offre une aide financière lorsque vous entreprenez des travaux de rénovation écoénergétiques dans votre habitation, incluant l’installation d’une thermopompe. Le montant offert pour la thermopompe varie selon sa puissance. Vous recevez 50 $ pour chaque millier de BTU de chauffage à -8 °C.

Critères d’admissibilité et procédure à suivre pour s’inscrire au programme Rénoclimat.

L’initiative Maison plus verte

Ce programme fédéral offre jusqu’à 700 000 subventions pouvant atteindre 5 000 $ chaque. Ces subventions ont pour but d’aider les propriétaires à effectuer des rénovations à leurs maisons afin d’en améliorer l’efficacité énergétique. Divers travaux sont admissibles à l’aide financière de Maison plus verte, tels que l’installation d’une thermopompe et l’amélioration de l’isolation de la demeure.

Découvrez la liste des thermopompes admissibles pour la subvention canadienne Maison plus verte.

Le programme Novoclimat pour les maisons neuves

Le programme de subvention Novoclimat a été conçu pour encourager la construction de maisons neuves à haute performance énergétique. Une aide financière pouvant aller jusqu’à 4 000 $ est accordée au premier acheteur. Si une thermopompe admissible est installée, une subvention supplémentaire de 50 $ pour chaque millier de BTU de chauffage à -8 °C est aussi allouée.

Voyez la liste des thermopompes admissibles à Novoclimat.

MST vous aide à économiser

Chez MST, nous sommes conscients de l’importance d’avoir le bon système de thermopompe pour un confort accru et une économie d’énergie optimale.

Nous sommes associés avec Financeit pour vous offrir une solution simple et rapide de financement.

Contactez nos spécialistes. Ils seront heureux de vous conseiller sur les thermopompes admissibles aux programmes de subvention disponibles au Québec.

Vous voulez acheter un système de thermopompe central, mais hésitez lequel choisir. 1 stage, 2 stages, vitesse variable… tout cela peut être mélangeant lorsque l’on ne s’y connaît pas.

Cet article vous explique les différences entre ces trois types de systèmes et vous aidera, nous l’espérons, à démystifier le tout.

Que veulent dire 1 stage, 2 stages et vitesse variable ?

Quand on parle de stages et de vitesses, on parle de compresseurs. Donc la différence majeure entre ces trois modèles est la vitesse de fonctionnement de leurs compresseurs.

Qu’est-ce que la thermopompe 1 stage ?

Commençons par le modèle le plus basique : la thermopompe 1 stage.

Qu’est-ce qu’une thermopompe centrale 2 stages ?

Qu’en est-il du deuxième modèle mentionné, la thermopompe 2 stages ?

Qu’est-ce qu’un système de thermopompe à vitesse variable ?

Finalement, voici le modèle haute efficacité, la thermopompe à vitesse variable. Elle est la plus écologique et la moins dispendieuse en coûts d’utilisation. Elle a le meilleur ratio d’économie d’énergie versus le prix.

Certains modèles de thermopompe Inverter permettent de contrôler jusqu’à 8 unités intérieures. Ces unités sont réglables individuellement, pour un confort accru et optimal dans votre demeure.

Un choix responsable

Le choix de votre système de thermopompe central est déterminé selon vos besoins et votre budget. Si vous hésitez sur le modèle à choisir, contactez nos experts chez MST. Ils seront heureux d’évaluer vos besoins pour vous offrir le modèle le mieux adapté à votre demeure.

Toutes nos thermopompes sont garanties. Demandez à notre équipe de vous expliquer les garanties offertes selon le modèle. Des garanties prolongées sont aussi disponibles.

Les filtres des thermopompes réduisent de façon considérable le nombre d’allergènes introduits dans votre maison. De plus, utiliser une thermopompe est un geste écoresponsable puisque celle-ci fonctionne à l’électricité, qui est, au Québec, une ressource renouvelable. Nos modèles emploient aussi le fluide frigorigène R-410, qui est sans danger pour l’ozone.

L’achat d’une thermopompe centrale est un choix que vous ne regretterez pas. En plus d’être écoresponsables, vous ferez des économies considérables sur vos coûts de chauffage et obtiendrez le confort optimal de votre maison. La thermopompe centrale est la solution gagnante.

La plupart des maisons québécoises sont chauffées à l’aide de plinthes électriques. Ces dernières années, nous voyons de plus en plus de thermopompes faire leur apparition dans les foyers. Quelles sont les différences entre les deux systèmes de chauffage ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

Voici un aperçu des deux systèmes qui vous aidera à faire un choix éclairé quant à votre système de chauffage.

Qu’ont en commun les plinthes et les thermopompes ?

Les plinthes et les thermopompes fonctionnent toutes deux à l’électricité. Puisque l’hydroélectricité représente près de 97 % de l’énergie électrique consommée au Québec et que cette technique produit peu de gaz à effet de serre, nous pouvons dire qu’au Québec, l’électricité est une source d’énergie respectueuse de l’environnement.

Donc autant les plinthes que les thermopompes sont des modes de chauffages respectueux de l’environnement.

Les avantages et les inconvénients des plinthes électriques

À peu près tous les foyers québécois sont munis de plinthes électriques. Les plinthes électriques sont des caissons souvent installés sous les fenêtres, qui fonctionnent par résistance électrique. L’air y est chauffé, puis monte au plafond.

Les avantages des plinthes sont :

Les inconvénients des plinthes sont :

Qu’est-ce que le coefficient de performance ? Ce chiffre est un ratio. Il indique combien d’unités de chaleur sont livrées pour chaque unité d’électricité qu’il consomme. Par exemple, un coefficient de 3 veut dire que pour chaque unité d’électricité consommée, 3 unités de chaleur sont livrées. Plus élevé est le coefficient, meilleur est le rendement énergétique. Un coefficient d’un indique qu’une seule unité de chaleur est livrée par unité d’électricité consommée.

Au total, pour une maison moyenne munie de plinthes électriques, les coûts de chauffage annuels sont d’environ 1600 $.

Un regard approfondi sur les thermopompes

Les thermopompes ne créent pas de chaleur. Elles prennent plutôt l’énergie ou la chaleur présente dans l’air extérieur, puis la transfèrent à l’intérieur de la maison.

Les avantages des thermopompes sont :

Les inconvénients des thermopompes sont :

Au total, pour une maison de dimension moyenne, les coûts de chauffage sont d’environ 950 $ l’an avec une thermopompe.

Contactez les experts pour faire un choix éclairé

Au vu de ces informations, vous serez mieux en mesure de faire un choix éclairé en matière de chauffage.

L’équipe des Entreprises MST est composée de techniciens experts en matière de thermopompes. Contactez-nous pour une soumission ou pour toute question.

Lors d’une première visite, nos techniciens évaluent plusieurs paramètres de votre habitation afin de vous proposer le modèle le plus adapté à vos besoins.

Le choix de votre système de chauffage n’est pas à prendre à la légère. Vous voulez avoir le meilleur système pour votre confort optimal, et selon votre budget.

Vous voulez faire l’achat d’une thermopompe, mais hésitez entre une thermopompe murale et une thermopompe centrale. Vous vous demandez ce qui différencie les deux modèles? Ne cherchez pas plus loin, la réponse se trouve dans cet article.

Qu’ont en commun les thermopompes murales et centrales?

Les modèles de thermopompes à air, murales ou centrales, utilisent les différences de températures intérieures et extérieures pour réchauffer ou refroidir votre maison. Ce système est très efficace et consomme peu d’énergie, ce qui vous fait économiser sur votre facture d’électricité.

La thermopompe peut remplacer le climatiseur, et peut aussi réduire vos coûts de chauffage d’environ 30%, parfois même plus. Demandez à voir les modèles certifiés Energy Star, qui font partie des produits les plus écoénergétiques au Canada. Les deux modèles de thermopompes ont une durée de vie moyenne de 10 à 15 ans.

Qu’est-ce qui caractérise la thermopompe centrale?

Le système de thermopompe central s’installe dans les habitations ayant des conduits d’air préexistants. Il est parfois possible de faire installer des conduits d’air, mais ce processus est très dispendieux.

La thermopompe centrale est formée de deux unités, l’évaporateur à l’intérieur de la maison, et le condenseur à l’extérieur. Sa puissance varie entre 24 000 BTU et 60 000 BTU.

Les thermopompes centrales sont plus dispendieuses que les modèles muraux, mais elles offrent un confort accru puisque les conduits d’air distribuent uniformément la chaleur ou la fraîcheur.

Lors de l’installation de la thermopompe centrale, les techniciens vérifient l’état des conduits d’air pour s’assurer que votre nouveau système livre la performance escomptée.

Qu’est-ce qui caractérise la thermopompe murale?

La thermopompe murale est idéale pour les maisons sans conduits d’air, les condos et les appartements.

Comme pour la thermopompe centrale, elle a un condenseur à l’extérieur, mais à la différence du système central, l’unité intérieure du système mural est installée à même le mur.

Les thermopompes murales sont moins dispendieuses que les systèmes centraux. À la différence du modèle central où l’air est distribué par les conduits d’air, l’air des systèmes muraux est distribué dans la maison à partir de l’unité murale intérieure.

Il y a deux types de thermopompes murales. La thermopompe monosplit, et la thermopompe multizone, ou multisplit.

Le système monosplit est conseillé pour les habitations à aire ouverte, car il n’a qu’une seule unité murale intérieure. Sa puissance varie entre 9000 BTU et 18 000 BTU.

Le système multizone quant à lui est idéal pour les maisons à étages ou à pièces fermées. Il comporte plusieurs unités murales reliées au condensateur à l’extérieur. La puissance du système multizone se situe entre 18 000 BTU et 36 000 BTU.

Faites affaire avec des professionnels

Avant d’arrêter votre choix sur un modèle de thermopompe en particulier, faites faire une évaluation par des professionnels. Chez MST, nos spécialistes évaluent plusieurs facteurs pour déterminer le type de thermopompe idéal pour votre demeure de même que sa puissance nécessaire. Ils vérifieront, entre autres, la superficie de la maison, la qualité de l’isolation, la hauteur des plafonds et le nombre d’étage.

Assurez-vous de faire installer votre appareil par des professionnels. Une mauvaise installation peut rendre votre thermopompe moins efficace, moins économique et plus bruyante. L’équipe de MST est composée de techniciens certifiés qui connaissent leurs produits. N’hésitez pas à nous contacter pour une estimation gratuite.

Vous rencontrez des problèmes avec votre thermopompe ? Consultez ce guide de dépannage avant d’appeler un technicien.

Les thermopompes varient d’un modèle à l’autre, mais généralement, les mêmes principes s’appliquent. Consultez votre manuel d’utilisateur pour des directives plus précises. Sur le site Master.ca, vous pouvez télécharger le manuel d’opération en français pour plusieurs modèles de thermopompes de Fujitsu.

Que faire lorsque votre thermopompe ne fonctionne pas du tout

Si votre thermopompe ne fonctionne pas du tout, assurez-vous que votre système est au mode voulu, soit automatique, chaleur ou climatisation. Montez le degré de chaleur demandé au-dessus de la température ambiante pour le système de chauffage, ou baissez-le au-dessous de la température ambiante pour la climatisation.

Réarmez le disjoncteur dans le panneau électrique et vérifiez qu’il n’y a pas de fusibles de sautés. Confirmez que la grille d’admission est bien fermée, et vérifiez que la minuterie du système n’est pas en fonction.

Si vous avez arrêté votre appareil et l’avez redémarré immédiatement, environ trois minutes peuvent s’écouler avant qu’il se remette en marche, pour éviter de brûler des fusibles. Le même phénomène se produit lorsque vous réarmez le disjoncteur.

Quand votre système fonctionne à performance réduite

Il se peut que votre thermopompe fonctionne, mais avec une performance réduite. Vérifiez les points suivants.

Inspectez le filtre de retour d’air. Nettoyez-le ou remplacez-le s’il est sale. Vérifiez l’unité extérieure. Assurez-vous que les serpentins et le ventilateur ne sont pas obstrués.

Fermez toute fenêtre ou porte ouverte. Vérifiez qu’il n’y a pas d’autres appareils dans la pièce, comme un four, des ordinateurs, ou même plusieurs personnes qui font augmenter la température de la pièce.

Si votre appareil, en mode chauffage, s’est arrêté avant d’atteindre sa température, il est possible que l’appareil extérieur soit en train de procéder à une opération de dégivrage.

Est-ce que votre appareil est muni du mode « Silencieux » ? Lorsque ce mode est actif, le ventilateur fonctionne à vitesse extrêmement lente.

Lors de l’activation du mode chaleur, le ventilateur fonctionne à vitesse réduite pour permettre à l’appareil de se réchauffer.

Ces bruits bizarres qui se font entendre

Un grincement ou craquement se fait parfois entendre. Celui-ci est dû au frottement des pièces qui prennent de l’expansion lors des variations de température.

Un bruit d’eau est parfaitement normal. C’est le son du réfrigérant circulant dans votre appareil.

Pourquoi de l’eau ou de la vapeur s’échappent-elles de votre appareil

Une buée peut sortir de l’unité intérieure lors de sa mise en marche si la température intérieure et l’humidité sont élevées, ou si l’appareil est en mode dégivrage.

Lorsqu’en mode dégivrage, vous pouvez voir de l’eau ou de la vapeur sortir de l’unité extérieure. Lorsqu’il est en mode chauffage, il se peut que de l’eau s’égoutte de l’échangeur de chaleur sur l’unité extérieure.

Les causes des odeurs désagréables

L’unité intérieure aspire l’air de la pièce, donc par le fait même les gaz contenus dans les tapis, les meubles et les murs, puis les expulse dans la pièce. C’est ce qui peut causer des odeurs désagréables.

Faites l’entretien régulier de votre thermopompe

Plusieurs problèmes sérieux peuvent être évités si un entretien régulier de la thermopompe se fait. Faites les entretiens de base recommandés dans votre manuel d’utilisation, et faites faire l’entretien annuel de votre appareil par des professionnels.

Quand faire un appel de service

Si votre appareil a un problème qui n’est pas décrit dans ce guide ni dans son manuel d’utilisateur, ou a une odeur de brûlé, éteignez l’appareil et le disjoncteur, et faites un appel de service. Les techniciens de MST sont formés pour réparer tous types de problèmes rencontrés sur tous modèles de thermopompes.